Feuilles de réflexions

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Jésus au temple

La présentation du Seigneur ou « présentation de Jésus au Temple » rappelle un épisode important de l'Évangile : respectant la coutume juive, Marie et Joseph présentent Jésus au Temple 40 jours après sa naissance, c'est-à-dire qu'il est « offert » à Dieu comme tous les premiers-nés garçons d'une famille.

Le cantique de Syméon

Marie et Joseph apportent avec eux en cadeau un couple de tourterelles. C'est le vieillard Syméon, un prophète (une sorte de messager de Dieu), qui, le premier, en prenant Jésus dans ses bras, devine qu'il n'est pas un enfant comme les autres. Il sait qu'il est la lumière envoyée par Dieu pour apporter la vérité aux hommes.

Un cantique (un chant) a été composé à partir des paroles de Syméon. « Maintenant, Seigneur, tu peux me laisser m'en aller dans la paix, tu peux me laisser reposer... car mes yeux ont vu le Salut que tu prépares à la face des peuples. »

La fête des chandelles

Célébrée d'abord en Orient, la présentation de Jésus au Temple a été commémorée à Rome à la fin du VIIe siècle. On organisait alors une procession à travers la ville avec des chandelles allumées.

 

Des bougies et des crêpes

Le jour de la Chandeleur, on allume des cierges à l'église mais aussi des bougies à la maison. Et nous faisons sauter des crêpes rondes et dorées comme le soleil.

La tradition rapporte que pour récompenser les pèlerins venus à Rome pour la Chandeleur, le pape Gélase Ieur fit distribuer des crêpes.

Pancakes du Canada, blinis de Russie, tortillas du Mexique ou bricks du Maroc, les crêpes se cuisinent dans le monde entier.

Ce que l’on sait de l’enlèvement de quatre salariés de SOS Chrétiens d’Orient

Que s'est-il passé ?

Lundi 20 janvier, en fin d’après-midi, quatre salariés de SOS Chrétiens d’Orient, en déplacement à Bagdad, ont quitté leur hôtel pour se rendre à un rendez-vous dont la nature n’a pas été précisée par l’association. « Nous avons perdu le contact avec eux car ils n’avaient plus de couverture Wifi comme cela arrive régulièrement en Irak », explique Pierre-Alexandre Bouclay, directeur de la communication de l’association. Le groupe n’est jamais arrivé à son rendez-vous. Il a été vu pour la dernière fois dans le quartier de Karrada, où vivent de nombreux chrétiens irakiens, non loin de l’Ambassade de France. Mardi, les responsables de l’ONG ont tenté, sans succès, de joindre leurs salariés, mettant d’abord leur silence sur le compte de mauvaises communications téléphoniques et d’un agenda chargé, avant de s’en inquiéter. Mercredi 22 janvier, les responsables de l’association ont alerté les autorités françaises de leur disparition. L’information a fuité vendredi sur le site internet de LCI, poussant l’association à communiquer sur cet enlèvement.

Qui sont les quatre personnes enlevées ?

Il s’agit de trois Français et d’un Irakien. Tous les quatres sont salariés de l’association. « Pour des raisons de sécurité et en accord avec les autorités nous ne pouvons pas communiquer à ce stade leur identité », explique l’association dans un communiqué. « Ce sont des gens qui travaillent depuis plusieurs années pour SOS Chrétiens d’Orient et connaissent la procédure de sécurité par cœur », insiste Pierre-Alexandre Bouclay. L’association a en ce moment 13 volontaires en Irak, réunis à Erbil, au Kurdistan irakien. « Nous faisons la différence entre les volontaires, pour lesquels aucun risque n’est pris, et les salariés qui ont pleine conscience des risques de leur métier », explique le directeur de la communication de l’ONG. Celle-ci dispose d’un manuel de 176 pages dédié à la sécurité de ses équipes, et était par ailleurs en train de mettre en place un système de tracking GPS.

Que faisaient ces humanitaires à Bagdad ?

Les quatre salariés de l’association se rendaient à Bagdad pour obtenir les visa annuel des trois Français, procédure qui nécessite de se rendre dans la capitale. Ils venaient aussi faire les démarches d’enregistrement de leur ONG auprès des autorités irakiennes, dont les bureaux se trouvent dans la zone verte. Ils ont profité de leur séjour pour visiter une école, projet phare de l’association en Irak. « Nous précisons que cette mission avait été organisée en parfaite coordination avec les autorités consulaires françaises en Irak », écrit l’association dans son communiqué.

L'enlèvement a-t-il été revendiqué ?

Selon l’ONG, aucune revendication n’a été émise jusqu’à présent. « Nous sommes très inquiets, ce sont nos amis. Tout ce que l’on veut c’est les retrouver vivants », témoigne Pierre-Alexandre Bouclay, le directeur de la communication de SOS Chrétiens d’Orient. « Nos quatre collaborateurs et amis ont besoin de vos prières. Les autorités françaises font leur maximum, nos équipes agissent avec professionnalisme. Nous travaillons nuit et jour. Priez , priez, priez ! », a par ailleurs écrit sur Twitter Charles de Meyer, président de l’association, vendredi 24 janvier.

Basilique 
Notre Dame de la Trinité

10 Boulevard Carnot

41000 Blois

Région Centre, France

02.54.78.18.23

  • Sanctuaire
boutique-des-3-ave-logo-1547196784.jpg.p

Écrivez-nous

© 2017-2018 par Basilique Notre Dame de la Trinité